Art Contemporain Africain

ART – EDITION – PHOTOGRAPHIE – MODE

Géraldine Tobe

Congo

Née en 1992 à Kinshasa, Congo.

Géraldine. Pour la comprendre, il faut comprendre le « tout », le cadre « spirituel » de Kinshasa. En RDC, quand ça va mal, quand vraiment il n’y a plus rien, la famille demande de l’aide. Aux évangélistes par exemple. Et souvent, ce sont les enfants qui sont accusés de sorcellerie par les pasteurs.

Des « enfants-sorciers » donc, qu’il faut exorciser au plus vite, moyennant finance, bien sûr. C’est la cause de tous les maux. Géraldine a fait partie de ces enfants-là. Femme qui plus est. Le feu et la fumée, elle les a côtoyés de très près lors des exorcismes qu’elle a subis. Ancienne élève des Beaux Arts de Kinshasa, elle a fait de cette terrible expérience sa technique de narration, son art. C’est intense, mystique, consumé. Elle dit : « le feu est devenu mon pinceau, et la fumée est devenue ma couleur ». Géraldine a 27 ans et a fait sensation à la dernière Biennale de Dakar. Depuis, elle est une artiste émergente en phase de consécration internationale. Figure emblématique de l’énergie et de l’innovation kinoise (elle anime un mouvement de femmes artistes), elle est la coqueluche des galeries et musées européens (Leipzig, Bruxelles, Luxembourg…).

Translate